Les choses qui peuvent perturber les nuits de bébé - Le Lit bébé
1514
post-template-default,single,single-post,postid-1514,single-format-standard,bridge-core-2.5.4,has-winamaz,ajax_fade,page_not_loaded,,qode-title-hidden,qode-child-theme-ver-1.0.0,qode-theme-ver-23.9,qode-theme-bridge,disabled_footer_bottom,qode_header_in_grid,wpb-js-composer js-comp-ver-6.4.1,vc_responsive

Les choses qui peuvent perturber les nuits de bébé

perturber les nuits de bébé

Vous avez préparé avec amour une jolie chambre, acheté le plus confortable des lits à barreaux et pourtant bébé ne dort pas. Il met des heures à s’endormir, gigote dans tous les sens et pas moyens de trouver le sommeil. Pire, il se réveille en pleine nuit et impossible de le rendormir. Alors, quelles sont les choses qui peuvent perturber les nuits de bébé ? 

 

Un changement de cycle

À la naissance, bébé adopte un certain rythme pour son sommeil. Il alterne des phases de sommeil, puis des phases d’éveil à intervalles réguliers. Cela permet de cadencer ses nuits et permettre qu’il dorme bien. Cependant, vers 4 mois, son métabolisme change et ses rythmes en sont perturbés. Ces micro-réveils deviennent de vraies périodes d’éveil qui peuvent perturber les nuits de bébé. Il va être difficile pour lui de se rendormir. Puis viennent après les périodes d’angoisses. Pour s’en sortir, il faut attendre que ces périodes de régression disparaissent. Cela prend généralement 4-5 jours. En revanche, il est fortement déconseillé d’accourir auprès de bébé. Sinon il ne pourra plus se rendormir sans vous à ses côtés pour le rassurer.

Un mauvais rituel du coucher.

On l’a déjà évoqué, le rituel du coucher est essentiel pour aider bébé à faire ses nuits. À l’inverse, adopter un mauvais rituel du coucher peut venir perturber les nuits de bébé. C’est le cas des activités qui le mettrait en éveil comme jouer avec lui ou regarder un dessin animé. Au contraire, le rituel du coucher doit introduire une période calme. Elle doit comporter 3 phases essentielles :

  • Le temps de l’hygiène avec lavage des dents etc.
  • Un retour au calme
  • Un moment câlin

Un mauvais moment pour le coucher

Apporter de la constance à bébé est essentiel pour qu’il distingue les différents moments de la journée et trouve ses repères. Adopter des heures précises est nécessaire. Néanmoins, un mauvais moment pour le coucher peut perturber les nuits de bébé. En effet, si bébé pète le feu à l’heure du coucher, le mettre dans son lit ne servira à rien. Cependant, pour que cela ne s’éternise pas, il faudra guetter le moindre petit signe de fatigue. Yeux qui grattent ou qui commencent à cligner. S’il commence à se frotter les oreilles ou le nez. S’il est irritable ou commence à pleurer et à s’agiter, alors zou, c’est direction le lit. Sinon, le train du sommeil risque de passer. 

Une digestion difficile

Une digestion difficile peut très facilement perturber les nuits de bébé. Si au début, ce sont les coliques qui peuvent perturber les nuits de bébé, plus tard ce sera ce que vous mettez dans son assiette. Aussi veiller notamment à ne pas trop perturber sa digestion avec des aliments trop gras ou trop sucrés. En ce qui concerne les maux de ventre, un petit massage devrait les atténuer.

Des besoins inadaptés

Les besoins inadaptés vont venir perturber les nuits de bébé. On entend par là tout ce qui pourra le rendre dépendant et l’empêcherait de s’endormir tout seul. Par ses dépendances on peut citer le fait que bébé ne s’endort qu’au sein, dans les bras, dans sa poussette, dans l’auto, etc. Toutes ces actions programmées ont tendance à conditionner bébé et à perturber ses nuits. En effet, en cas de réveil nocturne il aura beaucoup de mal à se rendormir seul. Et faire un tour en voiture à 4 heures du matin n’enchantera pas papa !

Les douleurs dentaires 

On le sait tous, le pire cauchemar des parents ce sont les douleurs dentaires. Bien évidemment elles viennent perturber les nuits de bébé et forcément les vôtres. Les douleurs dentaires sont très douloureuses et le fait d’être allongé n’arrange pas les choses. De fait, pour améliorer le confort de sommeil malgré les douleurs dentaires, vous pouvez :

  • Mettre un coussin sous le matelas pour rehausser un peu la tête
  • Utiliser de l’homéopathie
  • Frotter légèrement ses gencives avec des huiles essentielles (attention jamais pures)
  • Faire un gros câlin pour le consoler (bien que cela ne calme pas la douleur)

Les petites maladies

Lorsque l’on est fragile, un rien peut venir perturber les nuits de bébé. Un nez qui coule à cause d’un gros rhume, une maladie infantile ou pire…une otite et adieu la nuit de sommeil. Pour garantir une bonne nuit de sommeil mieux vaut prévenir que guérir. Cet adage n’a jamais été aussi vrai. C’est-à-dire qu’il vaut mieux moucher bébé, lui donner un calmant ou du paracétamol avant le coucher plutôt que d’attendre que la gêne vienne perturber les nuits de bébé.