Réussir à faire dormir bébé dans son lit - Le Lit bébé
1554
post-template-default,single,single-post,postid-1554,single-format-standard,bridge-core-2.5.4,has-winamaz,ajax_fade,page_not_loaded,,qode-title-hidden,qode-child-theme-ver-1.0.0,qode-theme-ver-23.9,qode-theme-bridge,disabled_footer_bottom,qode_header_in_grid,wpb-js-composer js-comp-ver-6.4.1,vc_responsive

Réussir à faire dormir bébé dans son lit

L’heure du coucher a sonné et vous aspirez grandement à mettre bébé au lit et à vous coucher. Alors que certains enfants en bas âge s’endorment très facilement, pour d’autres c’est le rodéo. Votre enfant s’agite, fait le fou, se relève, impossible de le garder dans son lit. Il ne vaut pas dormir et il le fait bien savoir à grands coups de pleurs et autres cris. Plus tard, il trouvera une multitude d’excuses pour ne pas dormir dans son lit. Alors, comment retrouver le calme et comment réussir à faire dormir bébé dans son lit ?

 

Le changement de lit 

Il arrive un âge où bébé doit trouver sa place dans sa propre chambre. Ainsi, s’il dormait avec vous, le temps est venu de lui offrir un son propre. Que cela soit pour intégrer sa chambre ou changer de lit pour un lit enfant, les pertes de repères sont importantes et petit bout ne se sent plus en sécurité. A vous de le rassurer. C’est le moment idéal pour instaurer des rituels du coucher. Lire une petite histoire, faire un massage ou un petit câlin, vous sentir près de lui suffiront à le rassurer.

 

Si vous devez le passer d’un berceau à un lit de grands, n’oubliez pas de le prévenir. En effet, certains enfants peuvent vivre ce changement dans un traumatisme. Explique-lui qu’il ne s’agit pas d’une punition, mais qu’au contraire c’est parce qu’il est devenu grand. 

 

Comprendre pourquoi il refuse de rester dans son lit. 

Au lieu de gronder votre enfant parce qu’il ne veut pas rester dans son lit, mieux vaut chercher à comprendre pourquoi :

 

  • Il redoute la séparation : apaisez-le, tenez-lui la main, mais faîtes lui comprendre qu’il doit dormir seul et que vous n’êtes jamais trop loin
  • Votre enfant ne se sent pas en sécurité et ne reste pas en place : faites le tour avec lui des pièces et montrez-lui qu’il n’a rien à craindre. Dites-lui qu’il peut se coucher et que doudou et vous veillez sur lui.
  • Il a des douleurs et ne se sent pas bien : si votre enfant ne reste pas coucher car il a des douleurs dentaires ou des maux de tête, soignez-le. Plutôt que de passer une mauvaise nuit mieux vaut l’apaiser avec des huiles essentielles ou du paracétamol.

 

Des conditions favorables 

Pour réussir à faire dormir bébé dans son lit, il faut qu’il y trouve des conditions favorables. Ainsi, il y a quelques astuces à respecter pour que sa chambre soit agréable :

 

  • Maintenez une température idéale : la bonne température pour une chambre d’enfant se situe entre 18° et 20°.
  • Choisissez un lit confortable : cela parait tout bête, mais il faut choisir un modèle de lit dans lequel il se sente bien. Il faudra également l’équiper avec un matelas confortable qui épouse ses formes et ne soit pas trop fin. Il faut donc plus de 4 cm d’épaisseur.
  • Lui faire aimer son lit : pas de mystère pour réussir à faire dormir bébé dans son lit, il faut qu’il s’y sente bien. Là encore, le rituel du coucher est essentiel. Ce temps de partage, dans son lit, va le ramener au calme et le prépare à la nuit dans de bonnes conditions. 

 

Faites lui prendre un petit bain

Vous aimez vous délasser dans un bain après une journée difficile ? Pour votre enfant c’est pareil. En lui donnant un bain, vous arriverez à l’apaiser. Le bain aura même cette qualité de le délasser, ce qui favorisera grandement son endormissement. A la sortie du bain, n’hésitez pas à lui dispenser un petit massage. Au moment de le sécher, passez-lui légèrement des huiles essentiels sur le corps pour le détendre. Vous pouvez par exemple utiliser des huiles essentiels de lavande ou d’aloe vera qui ont de véritables vertus apaisantes et relaxantes.

Patienter pendant les périodes de régression

Vous n’avez jamais eu de problème au moment de le coucher et là, impossible de réussir à faire dormir bébé dans son lit. Ne vous affolez pas, c’est normal il s’agit d’une période de régression. Après le 8e mois, il est normal de s’y trouver confronté. Pour s’en sortir, il s’agit d’être patient. En effet, ces périodes ne durent généralement que 5-6 jours. Après tout revient à la normale.

 

Si vous n’arrivez pas à faire dormir bébé dans son lit, cherchez la cause. En effet, il ne fait pas de caprice, il cherche juste à exprimer ses émotions ou son inconfort. Essayez de faire un inventaire rapide de son problème : douleurs, cauchemars, angoisses, événements bouleversants. Même si vous pensez qu’il ne comprend pas, n’hésitez pas à lui parler beaucoup, il se sentira écouté et pourra s’apaiser.